Informations régionales

Un déménagement qui déplaît aux travailleurs du centre de réadaptation et du centre jeunesse

4 octobre 2016

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie a relocalisé son Centre jeunesse, hier à Bonaventure, dans des locaux non sécuritaires, selon la CSN.

Pour libérer la succursale de Bonaventure-Avignon, 12 travailleurs du centre jeunesse à Bonaventure ont dû déménager leurs bureaux dans les locaux du centre de réadaptation, également à Bonaventure.

Les personnes handicapées, qui composent la clientèle du Centre de réadaptation de la Gaspésie, côtoient désormais, dans une seule réception, la clientèle du centre jeunesse.

La présidente du Syndicat des travailleurs du Centre de réadaptation, Jessica Beaulieu, croit que cette relocalisation est un non-sens.

Les clientèles sont trop disparates, dit-elle, ce qui pose un problème de sécurité, selon le syndicat :

 

 

Le Syndicat des travailleurs du Centre jeunesse s’inquiète aussi de l’aspect sécuritaire des lieux.

Les organisations demandent des entrées distinctes, des portes à code pour contrôler la circulation entre les locaux et des installations pour protéger la réceptionniste, comme au point de service de Sainte-Anne-des-Monts, où les succursales du centre jeunesse, du centre de réadaptation se logent à la même adresse qu’un Centre de la Petite enfance.

La représentante des travailleurs du centre jeunesse, Lorène Roy, critique aussi la dispersion des équipes chargées de l’évaluation et de l’application des mesures :

 

 

La CSN a demandé à la CNESST d’évaluer les lieux, pour la sécurité du personnel. Selon le syndicat, l’organisation rencontre cet après-midi l’employeur.

Retour

PARTAGER