Informations régionales

Trop tôt pour statuer sur la gestion du compost

9 juin 2016

Il est trop tôt pour déterminer si la régie inter-municipale, qui s’occuperait de la gestion des matières résiduelles dans la Baie-des-Chaleurs, ferait du compost.

Le comité inter-municipal du Lieu d'enfouissement technique de Saint-Alphonse a demandé à la municipalité de Saint-Alphonse d'étudier la possibilité que le site soit géré par une régie. Initialement, la municipalité avait pris la décision de conserver le contrôle des opérations.

Cependant, à la demande de citoyens qui ont demandé à leur municipalité de ne pas fermer la porte à cette possibilité, le conseil municipal a finalement décidé de rencontrer un expert avant de prendre une décision finale.

Une rencontre avec une ressource du ministère des Affaires municipales a fait changer d’avis les élus de Saint-Alphonse.

Le maire note, par contre, qu’il y a loin de la coupe aux lèvres.

Des discussions impliquant les municipalités utilisatrices du LET devront avoir lieu afin de décider de la gouvernance et du type d’opérations qui seraient effectués par la régie.

Gérard Porlier affirme qu’il est trop tôt pour déterminer si la régie inter-municipale ferait du compost, surtout qu’Exploitation Jaffa souhaite installer une plate-forme de compostage dans ses nouvelles installations situées sur l’ancien terrain du moulin Temrex de Saint-Alphonse, un site presque voisin de l’actuel LET :

 

L’entreprise de Maria possède une expertise dans le domaine de la fabrication de compost pour la MRC de Rimouski-Neigette.

Retour

PARTAGER