Informations régionales

Transport de marchandise: Sylvain Roy fonde peu d'espoir pour la réfection du rail

Transport de marchandise: Sylvain Roy fonde peu d'espoir pour la réfection du rail

24 novembre 2016

Le député de Bonaventure fait le constat que les arguments en faveur de l’injection de budgets pour réparer le rail jusqu’à Gaspé ne portent pas aux oreilles des fonctionnaires du ministère des Transports.

Sylvain Roy ressort déçu de sa rencontre, hier, avec les fonctionnaires, le sous-ministre et le ministre des Transports, Laurent Lessard, qui, dit-il, ne se sont pas montrés convaincus de vouloir assurer un avenir au tronçon New Carlisle-Gaspé. Le ministre responsable des dossiers gaspésiens au gouvernement, Sébastien Proulx, était présent également.

Selon le député péquiste, le gouvernement du Québec, qui est propriétaire du chemin de fer, s’apprêterait à injecter des sommes pour la réfection du rail jusqu’à New Carlisle pour permettre à Via Rail de transporter des passagers de nouveau en Gaspésie.

Toutefois, Sylvain Roy a ressenti une fermeture complète de ses interlocuteurs en ce qui a trait à l’avenir du tronçon New Carlisle-Gaspé pour permettre le transport de pales fabriquées à Gaspé ou à Ciment McInnis pour acheminer une partie de sa production par ce moyen de transport :


 

Le député note que la zone industrialo-portuaire de Gaspé ne sera jamais pleinement efficace sans transport ferroviaire à proximité :


 

Sylvain Roy est déçu de constater que les fonctionnaires et les ministres demeurent étanches aux arguments de la Société de chemin de fer, qui devra faire transborder toute l’année à New Richmond les 600 pales qui seront fabriquées à Gaspé et qui devront arriver par camion pour être livrées ensuite au Texas.

Retour

PARTAGER