Informations régionales

Tordeuse: Le député de Bonaventure dénonce le gouvernement fédéral

Défoliation par la tordeuse des bourgeons de l'épinette au Lac Cascapédia, Parc de la Gaspésie

Tordeuse: Le député de Bonaventure dénonce le gouvernement fédéral

5 mars 2018

Sylvain Roy accuse le fédéral de favoritisme envers les Maritimes.

Le député de Bonaventure ne digère pas qu’Ottawa ait annoncé près de 75 millions de dollars pour aider les provinces de l’Atlantique pour combattre la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Une somme à laquelle le Québec n’aura pas droit même si ses forêts sont aussi touchées par la tordeuse, et ce particulièrement sur la Côte-Nord.

Les recherches du Parti Québécois démontrent aussi que les lobbyistes de la compagnie Irving ont été très actifs dans ce dossier. Au cours de la dernière année, la compagnie a obtenu 31 rencontres avec des membres du gouvernement pour discuter de ce dossier alors que le gouvernement du Québec a participé à une seule rencontre.

Pour Sylvain Roy, le constat est clair. Ottawa favorise nettement les maritimes au détriment du Québec dans le domaine de la forêt et des pêches. Il prend en exemple le Fonds d’innovation des pêches de l’Atlantique, doté d’une enveloppe de 325 millions de dollars, qui exclut aussi le Québec :


D’ailleurs, Sylvain Roy se demande où sont les députés libéraux du Québec à Ottawa :



D’ailleurs, le silence de la ministre et députée de la Gaspésie-les Îles, Diane Lebouthillier dans ces dossiers est très révélateur, selon le député de Bonaventure. Retour

PARTAGER