Informations régionales

Tache d'huile estime que Pétrolia pourrait prendre son élan en Gaspésie

Tache d'huile estime que Pétrolia pourrait prendre son élan en Gaspésie

24 avril 2017

Tache d’huile craint que le retrait de Pétrolia à Anticosti lui donne un élan de développement en Gaspésie.

Québec pourrait en effet verser 200 millions de dollars à la compagnie pour compenser l’arrêt de ses activités sur l’île.

Selon la porte-parole de Tache d’huile, Maude Prud’homme, si le montant lui est versé, il s’agirait presque d’une nouvelle subvention :



Elle souhaiterait qu’on prenne le temps de se questionner avant d’injecter un tel montant dans cette industrie :



De plus, Maude Prud’homme croit que les raisons qui ont poussé le gouvernement à empêcher l’exploration des hydrocarbures à Anticosti s’appliquent aussi à la Gaspésie :



Tache d’huile souligne tout de même voir d’un bon œil le retrait de Pétrolia à Anticosti pour des raisons écologiques et économique, notamment. Retour

PARTAGER