Informations régionales

Table ronde à Moncton pour discuter de la situation des baleines noires

Dominic LeBlanc, photo La presse canadienne

Table ronde à Moncton pour discuter de la situation des baleines noires

9 novembre 2017


Le ministre des Pêches Dominic LeBlanc est à Moncton aujourd’hui pour discuter de solutions à mettre en place pour réduire les interactions entre les baleines et les activités humaines.

Les discussions vont porter sur les moyens à instaurer pour protéger ces animaux durant leur passage dans le golfe du Saint-Laurent.

La table ronde réunira, de 13 heures à 17 heures, des représentants du gouvernement fédéral, des communautés autochtones, de groupes environnementaux et des industries des pêches et du transport maritime.

À la rencontre d’Halifax en octobre sur le même sujet, les participants ont proposé des solutions.

Des équipements de pêche sans corde ou munis d’un minimum de cordage pourraient être utilisés, ainsi que des bouées qui reposent au fond de l’eau, attachées à des casiers. Un système électronique permettrait la remontée en surface. Il y a, par contre des réticences, chez les pêcheurs à l’égard de ces solutions qui ne sont pas tout à fait au point encore.

Le ministre LeBlanc envisage une réduction permanente dans la vitesse dans le golfe du Saint-Laurent et une modification des règles pour assurer que tout l'équipement de pêche aura été sorti de l'eau avant l'arrivée des baleines.

Il reste moins de 450 baleines noires dans le monde et les chercheurs craignent leur disparition d'ici quelques décennies si rien n'est fait. Retour

PARTAGER