Informations régionales

Sylvain Roy veut que préserver l'entente sur la transport en vrac

10 mai 2016

Sylvain Roy assure qu’il interpellera personnellement le ministre des Transports concernant le transport en vrac sur les chantiers publics.

Hier, des milliers de camionneurs artisans partout au Québec ont réclamé que l’entente qui réglemente le transport en vrac soit renouvelée.

Ils ont aussi réclamé la fin du courtage illégal.

L’Association nationale des camionneurs artisans, l’ANCAI, tente d’obtenir des réponses du ministre des Transports, Jacques Daoust, mais c’est le silence radio.

Les lettres envoyées les 21 et 31 mars sont demeurées sans réponse.

Depuis deux ans, le ministère n’envoie aucun représentant au congrès annuel de l’ANCAI alors que c’était le cas auparavant.

Le député de Bonaventure, qui a reçu la visite de 70 camionneurs hier, affirme qu’il faut que la réglementation de cette industrie soit préservée.

Il a bien l’intention de porter le message des camionneurs au ministre Daoust :

 

Pour Sylvain Roy, la dérèglementation du transport en vrac est un autre exemple de l’idéologie libéral qui songe avant tout à favoriser les grandes entreprises qui pourront alors embaucher les camionneurs à rabais :

 

Pour le député, une dégradation des conditions de travail des camionneurs est aussi une question de sécurité pour les usagers de la route.

Retour

PARTAGER