Informations régionales

Sylvain Roy applaudit Diane Lebouthillier d'avoir défendu sa langue

14 avril 2016

Le député de Bonaventure félicite Diane Lebouthillier pour sa réponse, alors qu’elle s’est retrouvée au cœur d’une tempête linguistique, mardi, sur la colline parlementaire.

Sylvain Roy applaudit la députée fédérale de Gaspésie-les Îles, d’avoir défendu son droit de parler en français.

La semaine dernière, le bureau de Diane Lebouthillier a décliné une entrevue avec la radio du service anglophone de Radio-Canada, la ministre étant trop peu à l'aise de s'exprimer en anglais.

Ce refus a laissé les auditeurs perplexes et le réseau a publié une lettre, posant la question si les ministres devraient parler les deux langues officielles.

L'affaire a rebondi au parlement cette semaine et Diane Lebouthillier a avancé que les ministres unilingues francophones étaient peut être jugés plus sévèrement que leurs collègues unilingues anglophones.

Par contre, le député du Parti québécois a félicité la ministre  mais a ajouté, du même souffle, que la députée du Parti libéral du Canada entrera, sans doute, rapidement dans les rangs :

 

La ministre a plaidé, par ailleurs, qu'elle ne considérait pas son unilinguisme comme une tare. «Pour moi, ce n'est pas un défaut de ne pas parler une autre langue. Ce qui serait dommageable, c'est de ne pas faire l'effort de le faire.»

Retour

PARTAGER