Informations régionales

Suite du rapport du Protecteur du citoyen: Pas d'embauche nécessaire, selon le CISSS

Chantal Duguay, directrice du CISSS de la Gaspésie

Suite du rapport du Protecteur du citoyen: Pas d'embauche nécessaire, selon le CISSS

1 février 2017

L’amélioration des soins de santé au CISSS de la Gaspésie ne passe pas nécessairement par l’embauche de personnel supplémentaire.

Le Protecteur du citoyen a déposé un rapport relevant des lacunes dans la qualité des services offerts dans 10 établissements de santé en Gaspésie. Il est question notamment de surcharge de travail et de délais trop longs, entre autres.

Dans un premier temps, la directrice du Centre intégré de santé et de services sociaux Chantal Duguay affirme que les 19 recommandations du Protecteur du citoyen seront appliquées et que son organisme poursuit sa démarche d’amélioration continue. La directrice insiste sur le fait que le rapport ne fait pas mention de lacunes majeures dans les soins offerts :



(Photo: Michel Bond, directeur des Ressources humaines du CISSS de la Gaspésie) 

Concernant les lacunes qui seraient dues à une surcharge de travail, le directeur des Ressources humaines, Michel Bond, explique que la solution ne passe pas nécessairement par l’embauche de personnel supplémentaire. Même si l’embauche de ressources qualifiées est une préoccupation quotidienne, le directeur explique qu’il est surtout question d’organisation des équipes :



La direction conclut en disant qu’elle a l’intention de travailler en collaboration avec les équipes sur le terrain pour élaborer et mettre en place les mécanismes requis pour assurer la qualité des soins. Retour

PARTAGER