Informations régionales

Sommet sur le transport aérien: Québec veut une meilleure accessibilité

Sommet sur le transport aérien: Québec veut une meilleure accessibilité

25 avril 2017

Les intervenants du monde du transport aérien régional convergeront le 2 février 2018 pour un sommet québécois à Lévis.

C’est le ministre responsable de la Côte-Nord qui sera en charge du sommet qui vise à améliorer l’accessibilité au transport aérien. En conférence de presse plus tôt, il a souligné que le prix du billet Sept-Îles-Montréal est plus cher qu’un billet d’avion sur un vol international. Or, il considère que le transport aérien est un enjeu pour plusieurs régions qui sont éloignées de bons nombres de services.

Du 15 mai au 18 septembre, en séance préparatoire 2 co-présidents écouteront les réflexions et les pistes de réflexions de la population de chacune des régions ainsi que les administrations des aéroports pour préparer des échanges constructifs lors du sommet de Lévis, quelques mois plus tard. En consultations sectorielles aussi seront écoutées les entreprises de transport aérien qui ont des lignes régulières et qui font du nolisement.

Le ministre Pierre Arcand souligne que le Sommet sur le transport aérien régional tombera à point, puisque les compagnies aériennes lorgnent vers l’extérieur des grands centres en ce moment :



Le ministre des Transports, Laurent Lessard, reconnaît qu’il y a des besoins importants dans les aéroports. Sans doute que cette question reviendra lors du Sommet, dit-il :

Retour

PARTAGER