Informations régionales

Situation difficile à l'urgence à Paspébiac

Situation difficile à l'urgence à Paspébiac

1 novembre 2017

L’arrivée prochaine d’un nouveau médecin devrait régler le problème de coupures de services à l’urgence de Paspébiac.

 Depuis le mois d’août, le Centre intégré de santé et de service sociaux de la Gaspésie peine à combler les effectifs médicaux à l’urgence du CLSC de Paspébiac. Il est fréquent qu’aucun médecin de garde ne se trouve à l’urgence la nuit. C’est une combinaison de congés de maladie et de congés de maternité qui explique cette situation.

Le directeur des services professionnels au CISSS le Dr Claude Mercier affirme que les équipes présentement en place couvrent environ seulement 40% des quarts de travail. Le CISSS doit donc faire des pieds et des mains afin de combler les quarts restants et fait appel, dans la mesure du possible, à des médecins dépanneurs. Selon Claude Mercier, cette situation pourrait perdurer jusqu’au début janvier. Il explique qu’un nouveau médecin vient d’être embauché et certains congés de maladie se terminent bientôt. Un nouveau médecin fera aussi son arrivée en janvier et en février :

Malgré l’absence de médecin de garde, l’urgence est ouverte et une infirmière est sur place pour recevoir les patients où les référer.

À noter que ce soir, dans la nuit de mercredi à jeudi, aucun médecin de garde ne se trouvera à l’urgence du CLSC de Paspébiac. Retour

PARTAGER