Informations régionales

Seabiosis à l'étape de ses premières mises en marché

Sébastien Breenan-Bergeron

Seabiosis à l'étape de ses premières mises en marché

29 août 2017

Seabiosis vise le marché national et international avec sa production d’algues en Gaspésie.

Le projet a vu le jour dans l’esprit de Sébastien Breenan-Bergeron, un ex-enseignant et sa conjointe Élisabeth Varennes détentrice d’un doctorat en biologie marine, en septembre 2015.

Un an plus tard, en novembre 2016, le couple était en Gaspésie et commençait le projet en collaboration avec Mérinov. La production d’algues se fait au large de Maria et la première transformation s’est produite à l’usine pilote de l’École des pêches et de l’aquaculture à Grande-Rivière. La première récolte a eu lieu en juin mais a été décevante. Alors que les entrepreneurs espéraient 3000 kilos, la récolte s’est limitée à 450 kilos. Quelques avaries, dont les inondations du printemps, expliquent en partie ce résultat. Cependant, Sébastien Breenan-Bergeron explique que ce résultat permet d’élaborer certains produits afin de déterminer où se trouve le potentiel de l’entreprise :


Malgré un début plutôt difficile, le jeune entrepreneur se dit confiant pour l’avenir. Il affirme recevoir de l’aide des autres mariculteurs et même des propriétaires du Manoir Belle-Plage qui leur prêtent leur cuisine. Ce genre de collaboration fait d’ailleurs partie des valeurs de la nouvelle entreprise :


À moyen ou long terme, l’entreprise souhaite se développer en visant même l’exportation :


Jusqu’ici, un investissement de 250 mille dollars a été nécessaire pour l’étape de recherche et développement. Les produits sont disponibles chez Raymer à New Richmond et Chope-sur-Mer à Carleton. Retour

PARTAGER