Informations régionales

Sans oublier les préposés aux bénéficiaires

Sans oublier les préposés aux bénéficiaires

14 février 2018

La Fédération de la Santé et des Services sociaux (CSN) qui représente les préposés aux bénéficiaires soutient que ses membres vivent aussi les impacts de la réforme Barrette.

Il a grandement été question de la surcharge de travail des infirmières dans les médias dernièrement.

Toutefois, les employés de soutien sont également touchés par la réforme Barrette soutient la FSSS.

L’adoption, sous bâillon, de la loi 10, en février 2015, a entraîné la fusion des Centres de santé et de services sociaux et une création de mégastructures que le CSN voit comme un épisode aux conséquences sombres.


Elle a mené à l’abolition de plusieurs postes, à la centralisation de plusieurs services et à la complexification du travail au quotidien.

Cependant, un des effets les plus concrets de la réforme est l’épuisement dont souffre le personnel. L’épuisement des infirmières a été largement médiatisé depuis quelques semaines, mais la CSN rappelle que cette fatigue touche tous les employés de soutien, notamment les préposés aux bénéficiaires.

Pierre-Luc Boulay, le président du syndicat du personnel de soutien, explique que les conditions de travail des préposés ont beaucoup changé depuis les années 90 alors que le ratio préposé-patients est demeuré le même :


Même si le représentant syndical n’hésite pas à parler d’intimidation et de mesures disciplinaires imposées par la direction, il se dit très conscient que les directives proviennent du ministère.

Il affirme que le discours officiel des dirigeants du CISSS et les communications privées diffèrent. Le ministre Barrette est omnipotent dans ce système et les gestionnaires savent très bien qu’ils sont sur des sièges éjectables :


Selon Pierre-Luc Boulay, la réforme avait pour but de bâillonner le réseau en concentrant les pouvoir dans les mains d’un ministre qui n’écoute personne. Retour

PARTAGER