Informations régionales

Sagami/Savoura considère le champignon éradiqué

Photo: page facebook Serres Savoura Gaspésie

Sagami/Savoura considère le champignon éradiqué

13 mars 2018

Le champignon qui causait des problèmes à la production de tomates bio en serres à New Richmond n’est pas éradiqué, mais il est sous contrôle.

C’est ce qu’affirme le porte-parole de Sagami/Savoura les propriétaires des Serres Savoura Gaspésie.

Anciennement connues sous le nom des Serres Jardins-Natures, c’est à l’automne dernier que Sagami/Savoura, qui collaborait déjà avec les serres, est devenu le propriétaire du site.

L’apparition du champignon n’était pas étrangère à cette vente qui a causé plusieurs maux de têtes aux précédents propriétaires. L’entreprise avait même dû se placer sous la loi de protection des créanciers.


André Michaud, porte-parole, explique que le champignon est toujours présent, mais il affirme que la situation est maintenant sous contrôle :



André Michaud demeure cependant discret sur les moyens qui ont permis de freiner la progression du champignon connu sous le nom de verticillium. Il explique seulement que l’expertise développée au fil des ans par Sagami/Savoura dans ses autres sites de production ailleurs au Québec, a permis d’aseptiser le site :



Comme le champignon est contrôlé, le site de New Richmond continuera de produire de la tomate. À un certain moment, la possibilité de cultiver du concombre en remplacement a même été évoquée.

La prochaine production de tomates devrait être commercialisée au début avril. Sagami/Savoura compte dans la province environ 350 employés, dont une vingtaine à New Richmond. La compagnie possède en tout 9 sites de production.

Retour

PARTAGER