Informations régionales

Richard Saint-Laurent demande une réponse

Richard Saint-Laurent, président de la régie de l'énergie

Richard Saint-Laurent demande une réponse

8 juin 2017

À l’approche des élections, le président de la Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie affirme que le gouvernement aurait intérêt à donner suite à leur demande.

Les maires de la Gaspésie, des Îles et du Bas-St-Laurent revendiquent une participation à tous les projets futurs de production d’énergie éolienne à des fins d’exportation.

La Politique énergétique du Québec précise que les prochains projets éoliens seront dédiés à l’exportation sur le marché nord-américain.

Les 2 régions veulent donc bénéficier de leurs retombées, mais pour ce faire, le gouvernement devrait, selon elles, exiger aux promoteurs qu’ils s’adjoignent à 50 % avec les communautés locales, comme ce fut le cas lors des appels d’offres en énergie éolienne communautaire de 2009 et de 2013.

Pour le président de la Régie, Richard Saint-Laurent, le partenariat à 50% du parc éolien Roncevaux prouve que la recette fonctionne et qu’elle est profitable aux régions.

Le président ne comprend pas les tergiversations du gouvernement de Philippe Couillard dans ce dossier et il affirme qu’il pourrait s’agir d’un enjeu électoral :


Le conseiller stratégique canada pour Invenergy, Frits de Kiewit, voit ce genre de partenariat d’un bon œil.

Cependant, il est conscient que les parcs dont l’énergie sera destinée à l’exportation seront beaucoup plus gros, jusqu’à 500MW, et que les futurs parcs ne seront plus sous la responsabilité d’Hydro-Québec, ce qui peut venir changer la donne.

Il explique cependant qu’un partenariat avec les communautés est souhaitable :



Le gouvernement a souvent été interpelé dans ce dossier, mais les réponses tardent.

Retour

PARTAGER