Informations régionales

Révision des menus dans les centres d'hébergement: le goût des résidents primera

11 mai 2017

Les personnes âgées qui habitent dans les CHSLD de la région pourront continuer à manger des hot-dogs, hamburgers et des repas de cabane à sucre lors d’événements spéciaux.

Le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de la Gaspésie revoit l’ensemble des menus, une révision effectuée dans le cadre d’une démarche dictée par le ministre de la Santé et qui tiendra compte des préférences des résidents. Par contre, la valeur nutritionnelle des repas est au cœur de la démarche; Gaétan Barrette s’est engagé à ce que des repas de qualité soient offerts dans les centres d’hébergement d’ici la fin de son mandat.

Une nutritionniste chapeautera toute la démarche, bien qu’un tel processus ce faisait auparavant sur une base régulière dans le réseau. Peu de changements draconiens sont donc à prévoir explique le directeur du programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées, Jean Saint-Pierre. Par contre, les recettes seront standardisées pour répondre aux besoins des patients atteints de dysphagie :



Bien que la valeur nutritionnelle devra dicter le choix des menus, les repas devront aussi correspondre aux préférences de la clientèle :



Sur une rotation de 3 semaines, chaque établissement devra proposer 2 choix de menu au dîner et 2 au souper, en plus de proposer d’autres options comme un sandwich froid ou un repas congelé fait la veille ou l’avant-veille en fonction des envies du moment. Et, la révision des menus laisse la place à des repas spéciaux lors d’occasions spéciales, comme c’est le cas actuellement.

Retour

PARTAGER