Informations régionales

Restigouche Sud-Est en attente d'une date

3 juin 2016

En attendant la suite des procédures judiciaires, le maire de Ristigouche Sud-Est tente de rencontrer le ministre Heurtel.

Le maire François Boulay, dont la municipalité fait face à une poursuite de 1,5 million de la compagnie Gastem, affirme que tout le dossier est au neutre.

Le 23 septembre dernier, il a reçu une lettre du service de greffe du Palais de justice de New Carlisle pour l’informer que les attestations des avocats des deux partis étaient prêtes. Les dossiers sont complets et les avocats seraient donc en mesure de se présenter devant le juge. Il ne reste qu’à fixer les dates du procès.

Le maire croit que le procès pourrait avoir lieu en 2017 :

 

 

D’ici là, le maire, appuyé de plus 300 municipalités qui réclament toutes une dérogation au règlement provincial sur la protection de l’eau potable, tente de rencontrer le ministre de l’Environnement du Québec, David Heurtel. Il semble cependant que la porte du ministre soit fermée :

 

 

La campagne de financement pour la défense de la municipalité face à Gastem a récolté jusqu’ici plus de 175 mille dollars sur un objectif de 225 mille dollars.

Retour

PARTAGER