Informations régionales

Rémi Massé pense qu'il faudra plus que des garanties de prêts

Rémi Massé pense qu'il faudra plus que des garanties de prêts

23 mars 2017

Le député d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia n’est pas convaincu que l’implantation d’un programme de garantie de prêts pour l’industrie forestière soit l’unique remède à administrer.

Le budget fédéral a été quasi silencieux, hier, pour l’industrie forestière.

Rémi Massé espère que des mesures découlant de la création d'un front commun, en février, avec les provinces pour défendre les intérêts de l'industrie devant le géant américain soient annoncées bientôt.

Par contre, à la lumière des discussions avec des industriels forestiers de la région, la garantie de prêt ne sera pas l’unique panacée :



Ottawa a annoncé, par ailleurs, un programme de soutien à l’industrie forestière pour la mise en valeur des résidus du bois pour le développement de sources d’énergie.
Retour

PARTAGER