Informations régionales

Réactions mitigées dans les pêches

21 octobre 2016

L’annonce de discussions exploratoires entre le Canada et la Chine sur une éventuelle entente de libre-échange suscite des réactions mitigées dans le secteur des pêches.

Pour l’industrie du homard, une telle entente n’est pas nécessairement souhaitable, selon Jean-Paul Gagné, directeur général de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche.

Il croit qu’elle pourrait entraîner une trop forte hausse du prix de vente sur le marché domestique :

 

 

Pour l’industrie du phoque, aux Îles-de-la-Madeleine, cet accord risque d’être plus positif.

Le président de SeaDNA, Réjean Vigneau, croit au contraire que l’industrie du phoque a tout à gagner d’une ouverture du marché chinois :

 


 

Chine est désormais le premier marché en importance au monde, devant les États-Unis.

Retour

PARTAGER