Informations régionales

Ré-investissements en CHSLD: Le SIIIEQ estime avoir eu raison

25 novembre 2016

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est du Québec croit que ses plaintes ont été entendues par le ministre Barrette.

La présidente du SIIIEQ rappelle que depuis le début des compressions budgétaires engendrées par la loi 10, il y a un an, son syndicat dénonce le manque flagrant de personnel dans les établissements.

Or, l’annonce de réinvestissement dans les centres d’hébergement de soins longue durée, la semaine dernière par le ministre de la Santé, est un aveux que la perception des travailleurs de la santé et ce qu’ils dénonçaient était vrai, selon Micheline Barriault :


 

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est du Québec a déposé un dossier noir au conseil d’administration du Centre intégré.

Le syndicat prétend rapporter dans ce dossier une multitude d’exemples de lacunes en matière de prestation des soins à l’intérieur du réseau de santé de la Gaspésie depuis la fusion des établissements et les compressions budgétaires qui ont découlé de la réforme du ministre Barrette. Le contenu de ce dossier noir n’a jamais été rendu public.

Le Protecteur du citoyen se penche sur les allégations du syndicat pour réaliser l’analyse qu’il fait actuellement. Le CISSS attend d’en prendre connaissance pour appliquer les mesures qui seront nécessaires, selon la porte-parole de l’organisation, Geneviève Cloutier.

Retour

PARTAGER