Informations régionales

Quelques évacuations de propriétaires riverains à Maria, Nouvelle et Saint-Jules

Des propriétaires riverains de la Petite-Cascapédia à Saint-Edgar ont vu le niveau d'eau augmenter considérablement ces dernières heures.

Quelques évacuations de propriétaires riverains à Maria, Nouvelle et Saint-Jules

7 mai 2017

Plusieurs rivières sont sorties de leur lit au cours de la nuit en Gaspésie.  À Maria, une cellule de crise est mise en place.

Selon les prévisions d’Environnement Canada à 10 :45 dimanche avant-midi, la région doit s’attendre à recevoir de 15 à 20 millimètres encore spécifiquement sur la pointe de la péninsule et des températures aux environs de 15 degrés Celcius, ce qui fera fondre la neige en territoire forestier et pourrait faire augmenter le niveau des eaux.


La Sécurité civile note des inondations moyennes sur la rivière York à Gaspé et mineures sur les rivières Nouvelle, Cascapédia et Bonaventure. La rivière Petite-Cascapédia est également sortie de son lit à certains endroits où se trouvent des chalets et des résidences dans le secteur Saint-Edgar.

3 évacuations de maison ont eu lieu à Nouvelle, une à Saint-Jules et 2 à Maria.  Par contre, le nombre d'évacués devrait augmenter d'ici peu à Maria puisque le niveau de la rivière Verte crée des zones d'isolement à certains endroits du territoire.  Certains ponceaux ont cédé sur la route Deschênes qui mène au quatrième rang.  L'eau s'est accumulée aussi sur la route des Loubert, au bout du deuxième rang.  La situation est sous surveillance aussi sur la rue des Hérons.  

 Photos prises dimanche matin sur la rue des Hérons à Maria

L'Hôtel de Ville est donc ouvert en ce moment.  La Sécurité civile achemine des canots pour se préparer aux évacuations. 


 La rivière Verte à Maria dans le secteur du 2e rang.

La route 299 entre le gîte et Cascapédia est fermée à la circulation. La route est inondée et la Sécurité s’attend au pic de crue, le plus haut des débits, autant dans les rivières Bonaventure, Dartmouth et Sainte-Anne aujourd’hui et demain matin sur la Cascapédia. Le directeur régional de la Sécurité civile, Jacques Bélanger :



Une partie du centre-ville de Chandler est inondée depuis hier soir également. La digue servant à retenir l’eau de ruissellement a cédé, ce qui mène l’eau de pluie des dernières heures directement dans le secteur du Motel Chandler et du centre commercial. Le niveau de la rivière du Nord est haut également ainsi qu’au chenal. Toujours à Chandler, la rue qui borde la mer est partiellement fermée puisque de l’eau s’est accumulée sur la chaussée.

L'avis de déferlement de vagues est toujours en vigueur. La situation est problématique au quai de Gascons, aussi.

Retour

PARTAGER