Informations régionales

Projet I.M.P.A.C.T: Faire vivre aux jeunes les conséquences d'un accident de la route

28 avril 2016

200 élèves de Paspébiac et de Bonaventure ont assisté, hier, à la simulation d’un accident mortel.

Regroupés à l’aréna de Bonaventure au début de la journée, les jeunes de quatrième et de cinquième secondaire ont eu la démonstration des risques causés par l’alcool, les drogues, la vitesse et les messages textes au volant.

Maryanne Henry et Léa Fortin, deux élèves de cinquième secondaire de Bonaventure ont été touchées par cette démonstration et se sont senties sensibilisées par les impacts que pourrait causer un accident :

 

Le projet I.M.P.A.C.T est présenté, chaque année, dans plusieurs écoles secondaires du Bas-Saint-Laurent et ailleurs au Québec au printemps, à l’approche des bals de finissants.

C’est la première fois que la simulation réaliste est présentée en Gaspésie.

Organisatrice de cette journée, l’ambulancière Christina Lepage aimerait que l’activité se répande dans toutes les écoles de la région puisqu’elle fait réagir les jeunes :

 

 

Par la suite, les élèves ont participé à 5 ateliers, avec la collaboration bénévole d’une vingtaine d’ambulanciers et de pompiers de la région.

Les jeunes ont obtenu la formation Héros en trente, qui condense en 30 minutes quelques interventions d’urgence qui peuvent être réalisé, comme les manœuvres de désobstruction des voies respiratoires et de massage cardiaque, couplé de l’utilisation du défibrillateur.

Les jeunes ont pu apprendre aussi comment utiliser un extincteur et comment réagir face à un feu de cuisson, comme l’explique le préventionniste en incendie, David Thibault :

 

Le projet I.M.P.A.C.T. a été initié par les MRC des Basques et du Témiscouata.

Retour

PARTAGER