Informations régionales

Poursuite du procès de Réal Savoie

Poursuite du procès de Réal Savoie

18 avril 2017

Le metteur en scène de l'opération Mr Big se préparait à des aveux incriminants, mais aussi à un scénario où Réal Savoie se disculperait le jour de sa grande entrevue avec le chef de la fausse organisation criminelle, le 16 avril 2014.

Le procès pour le meurtre de Sonia Raymond se poursuivait ce matin au Palais de justice de New Carlisle.

L'agent couvreur, qui était le metteur en scène de l'opération d'infiltration visant à amener Réal Savoie à des aveux, poursuivait son témoignage caché derrière des paravents installés de façon à le cacher des yeux du public.

C'est au bout d'une ultime rencontre d'une heure quarante entre le patron que l'organisation surnommait le Cousin et Réal Savoie que l'équipe d'enquête a jugé que celui qui est accusé du meurtre de Sonia Raymond en avait dit suffisamment pour être arrêté.

L'arrestation, à la sortie d'une épicerie à grande surface, a été effectuée par des enquêteurs peu de temps après que Réal Savoie soit passé aux aveux, le jour même.

L'agent couvreur a raconté qu'au cours des 64 scénarios qui avaient précédé, les agents d'infiltration s'étaient appliqués à intégrer les valeurs de confiance, loyauté et honnêteté envers l'organisation.

Lors des scénarios, Réal Savoie était amené à faire du transport de documents puis de marchandises prétendument illégales au fil du temps.

L'agent qui possède 5 ans d'expérience dans ce type d'opération d'infiltration avait aussi prévu la possibilité que Réal Savoie se disculpe lors de sa rencontre finale avec le grand patron qui devait juger si l'homme était apte à monter dans l'organisation, selon ce que les membres lui faisaient miroiter.

Cette rencontre avait été prévue pour mener Savoie vers des aveux. Au fil du temps, entre octobre 2013 et avril 2014, les agents d'infiltration s'étaient appliqués à intégrer les valeurs de confiance, loyauté et honnêteté envers l'organisation.
Retour

PARTAGER