Informations régionales

Possible fracturation à venir à Gaspé

12 septembre 2016

Pour la première fois, Pétrolia parle ouvertement de la possibilité de recourir à la fracturation dans ses travaux aux puits de la propriété de Haldimand.

Le type de terrain sur lequel se trouvent les puits compliquent l’accès aux hydrocarbures pour la pétrolière.

Pétrolia envisage désormais ouvertement l’utilisation de fracturation à Gaspé, comme le confirme Jean-François Belleau, le directeur des affaires publiques et gouvernementales à la société :

 

 

La semaine dernière, Pétrolia avait confirmé l’existence d’un réservoir pétrolier fonctionnel sur la propriété Haldimand.

Bien que cette découverte concerne le puits numéro 4, la pétrolière a décidé de suspendre ses travaux à cet endroit :

 

 

Jean-François Belleau indique qu’il est encore trop tôt pour établir un échéancier ou déterminer avec précision la nature des futurs travaux.

Le directeur des affaires publiques et gouvernementales de Pétrolia souligne que l’entreprise entend bel et bien aller de l’avant dans ce projet, même si elle priorise, pour l’instant l’exploration au site de Bourque.

Retour

PARTAGER