Informations régionales

Peu de plaintes parce que les services sont adéquats, dit Camille Leduc

Camille Leduc, président du Comité des usagers du centre intégré

Peu de plaintes parce que les services sont adéquats, dit Camille Leduc

12 octobre 2017

Le président du Comité des usagers du centre intégré, Camille Leduc, reconnaît que les patients insatisfaits doivent être mieux informés de l’existence d’un mécanisme de plaintes dans le réseau de la santé.

Siégeant aussi au Comité des usagers de la Baie-des-Chaleurs, Camille Leduc a l’impression de ne pas savoir vers où s’en va ce groupe servant à représenter les patients auprès des instances de l’établissement. La semaine dernière, le président Normand Audet a annoncé qu’il quittait ce comité, devant le sentiment que cette instance a les mains liées et est incapable de mettre en place des moyens aussi simples qu’un site Internet, qui permettrait de mieux se faire connaître auprès des patients.

Camille Leduc estime, en effet, que le comité des usagers de la Baie-des-Chaleurs doit mieux se faire connaître par la population. Mais il se dit satisfait de la manière avec laquelle sont entendus les patients par le comité de direction et comment les problèmes sont corrigés.

Et, le président du comité régional est d’avis que l’essentiel des plaintes touchant les soins est porté par des employés syndiqués mécontents et en négociation de leur contrat de travail :

Du même souffle, il estime que le peu de doléances portées à la connaissance du commissaire régional aux plaintes est un signe que le réseau de la santé répond adéquatement aux besoins :


Le président du comité des usagers de la Baie-des-Chaleurs, Camille Leduc, estime que la possibilité de formuler des plaintes doit être mieux connue. Il croit que les journaux locaux peuvent être mis à contribution. Il estime que les membres du comité des usagers pourraient être présents ponctuellement dans les établissements pour supporter et guider les patients insatisfaits. Retour

PARTAGER