Informations régionales

Pétrolia accuse Québec d'ingérence

1 novembre 2016

Pétrolia a entamé, lundi, une procédure judiciaire pour forcer la main du gouvernement, qu’elle accuse d’ingérence.

La compagnie pétrolière veut obtenir son permis pour entamer les travaux de forage à l’île d’Anticosti.

Le quotidien Le Devoir rapporte ce matin que Pétrolia s’est adressée à la Cour supérieure, hier, demandant une ordonnance enjoignant le ministre du Développement durable d’approuver sa demande de modification pour le site de forage Jupiter.

Le journal souligne que la requête se lit comme une charge à l’endroit du gouvernement : On y affirme que David Heurtel a sciemment retardé l’analyse de la demande de modification, ce qui mettrait à risque la réalisation de tout le programme. Pétrolia y dénonce aussi l’ingérence du premier ministre Philippe Couillard dans le programme Anticosti qu’il n’a jamais cessé de dénigrer, évoquant de nombreuses déclarations publiques agressives et troublantes aux yeux de la firme.

Au centre du litige : Pétrolia propose un changement de localisation qu’elle considère mineur, dans le but d’éviter de construire un pont sur la rivière Jupiter, qui abrite une importante population de saumon. Dans sa requête, la compagnie soutient que c’est pour diminuer le potentiel d’impacts environnementaux.

Retour

PARTAGER