Informations régionales

Pesca Environnement lorgne l'ouest canadien

Marjolaine Castonguay, PDG PESCA Environnement et Vincent Clément, président de BIOFILIA.

Pesca Environnement lorgne l'ouest canadien

7 novembre 2016

Pesca Environnement veut étendre ses activités dans l’ouest canadien.

La firme-conseil gaspésienne qui a son siège social à Carleton ouvre un bureau à Calgary.

Pesca Environnement s’associe à la firme Biofilia pour ce développement.

L’entreprise de service-conseil montréalaise a déjà une place d’affaire en Alberta, ce qui accélérera la croissance du marché de Pesca Environnement, estime sa présidente Marjolaine Castonguay. Une entreprise albertaine qui se nomme Matrix fait aussi partie du partenariat dont l’annonce a été faite lors de la Conférence canadienne de l’industrie éolienne, qui s’est conclu le 3 novembre à Calgary.

Pesca Environnement possède déjà 3 bureaux à l’extérieur de la région : Rimouski, Québec et Montréal. Ce sera toutefois le premier à l’extérieur de la province.

La présidente, Marjolaine Castonguay, voit un important potentiel de contrat pour la firme qu’elle a fondée en 1991.

D’ici 10 ans, les partenaires aimeraient que l’entreprise compte une équipe d’une cinquantaine d’employés :

 

Pesca Environnement veut que ses clients, qui sont déjà actifs dans l’est du pays, puissent s’installer dans l’ouest grâce à ses services-conseils.

Retour

PARTAGER