Informations régionales

Pas de permis d'abattage pour les cerfs sans bois

7 avril 2016

Le ministère de la faune n’attribuera pas de permis pour les cerfs sans bois l’automne prochain.

Il n’y aura donc pas de tirage au sort cette année pour la femelle. Martin Dorais, biologiste au ministère, affirme que les indicateurs démontrent que le cheptel a probablement connu une baisse.

L’hiver 2015 a été très froid pour le cervidé et les résultats de chasse 2015 démontrent une baisse de récolte de 30%.

L’an dernier, un total de 1719 chevreuils ont été abattus dont 1280 mâles.

L’an passé, comme il y avait eu tirage au sort pour la femelle, 392 femelles et 47 faons ont été abattus. 680 permis de cerf sans bois avaient été émis.

Les chasseurs devront donc rechercher uniquement des mâles en 2016.

Concernant la chasse à l’orignal, il sera là aussi plus difficile d’obtenir un permis pour la femelle.

Le ministère a pris la décision de réduire le nombre de permis de ce type. Comme pour le cerf sans bois, les permis pour prélever une femelle orignale sont émis par tirage au sort.

En 2015, 3600 permis pour la femelle ont été émis et ce nombre sera réduit de 250 cette année pour un total de 3350.

Martin Dorais explique qu’il s’agit pratiquement d’un retour à la normal. Le nombre très élevé de permis offert en 2015 s’expliquait par un cheptel en santé. Pour cette année, les indicateurs poussent le ministère à agir avec prudence :

 

En 2015, 4140 orignaux ont été abattus dans la zone 01, comparativement à 4439 en 2014.

Retour

PARTAGER