Informations régionales

Pas d'entente entre Listuguj et Québec

29 juin 2016

Les travailleurs forestiers de Listuguj et le gouvernement du Québec ne se sont toujours pas entendus sur le droit de la communauté de vendre sa matière ligneuse à GDS.

Des citoyens autochtones ont commencé, hier, à manifester leur mécontentement face à la décision de Québec de ne plus émettre de permis d’opérations forestières aux travailleurs de Listuguj.

Le gouvernement soutient que la communauté ne lui a pas payé le montant forfaitaire dû depuis deux ans.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs refuse donc d’émettre un nouveau permis, ce qui empêche les travailleurs de Listuguj de couper du bois qui serait destiné à l’usine de sciage de Pointe-à-la-Croix.

Les autochtones veulent obtenir ces permis gratuitement, en raison de leurs droits ancestraux.

Or, des manifestations pacifiques près de la route 132 devraient se poursuivre jusqu’à la rencontre entre le Conseil de bande et des représentants du ministère, par vidéo conférence, prévue à 15 heures.

Le chef Darcy Gray devrait faire le point avec la presse par la suite.

Retour

PARTAGER