Informations régionales

Pas d'entente en vue sur le bois d'oeuvre

23 juin 2016

Il n’y aura pas d'annonce concernant un nouvel accord sur le bois d'oeuvre entre le Canada et les États-Unis, à l’ouverture du Sommet des leaders nord-américains.

Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé que ce qui était espéré de l’industrie ne se concrétisera pas au cours de la prochaine semaine. Il a déclaré, en conférence de presse hier, que c’est une dossier sur lequel Ottawa travaille de façon très attentive.

Toutefois, il n’y a pas d'annonce positive à faire encore, a-t-il ajouté. Justin Trudeau a rappelé que «cet enjeu extrêmement difficile» a «longtemps été un grand défi pour le gouvernement canadien».

Il a néanmoins ajouté que le récent réchauffement des relations canado-américaines pourrait avoir un impact positif sur le résultat des pourparlers.

La ministre du Commerce international, Chrystia Freeland, a laissé savoir vendredi dernier que les 100 jours de négociations soutenues entre les deux nations n'avaient mené à aucune entente, et que «de grandes différences» subsistaient.

Si Ottawa et Washington tardent à renouveler cette entente, de nombreux emplois seront en péril un peu partout au pays, notamment au Québec, a prévenu la semaine dernière Paul Quinn, analyste du secteur forestier chez RBC Marchés des capitaux.

Sans un nouvel accord, un tarif douanier d'au moins 25 pour cent sur le bois d'oeuvre canadien sera imposé à compter de la deuxième moitié de 2017.

Retour

PARTAGER