Informations régionales

Ouranos favorise les travaux légers pour protéger les berges

8 juin 2016

Laisser la côte se rééquilibrer naturellement peut parfois être la meilleure façon de lutter contre l’érosion, affirment 2 chercheurs d'Ouranos.

Ouranos est un consortium en climatologie régionale qui souhaite permettre à la société québécoise de mieux s'adapter à l'évolution du climat.

Les deux chercheurs sont en tournée gaspésienne pour présenter les conclusions d’une étude lancée il y a 2 ans sur les coûts versus les avantages des différentes stratégies de lutte contre l’érosion des côtes.

Les scientifiques se sont attardés sur 5 sites possédant des enjeux représentatifs de la situation provinciale : Carleton, Maria et Percé.

L’exercice vise à aider les décideurs locaux de prendre des décisions plus éclairées pour protéger les berges.

Les chercheurs reconnaissent que des méthodes d’ingénieries lourdes d’enrochement ou d’érection de murs ont parfois leur place pour protéger des infrastructures comme des routes.

Économiste pour Ouranos, Laurent Da Silva souligne, toutefois, que laisser la côte se rééquilibrer naturellement peut souvent être une solution avantageuse à long terme.

De l’ingénierie légère comme du remplissage ou de la revégétalisation peut être la voie à privilégier :

Le chercheur ajoute que le ministère de l’Environnement aurait tout intérêt à assouplir sa réglementation afin de faciliter ce genre de travaux.

Une centaine de personnes ont assisté à la présentation à Carleton, hier, et ont posé plusieurs questions aux chercheurs.

La majorité semblait en accord avec les chercheurs mais certaines personnes ont mentionné à micro fermé qu’avec des tempêtes de plus en plus fréquentes et violentes, la nature avait de moins en moins le temps de se rééquilibrer naturellement.

Les deux chercheurs seront à Maria ce soir (mercredi) pour présenter les résultats de l’étude pour ce secteur. Les conclusions détaillées seront en ligne dès mardi prochain.

crédit photo: Claude Cyr, Carleton, 2 décembre 2005 

Retour

PARTAGER