Informations régionales

Nouveaux défis pour Antoine Audet

Antoine Audet

Nouveaux défis pour Antoine Audet

2 février 2018

Antoine Audet ne s’attend pas à se retrouver dans un fouillis à son arrivée à la direction générale de Carleton-sur-Mer.

Le directeur de la Régîm vient de remporter le processus d’embauche visant à combler le poste de directeur de la Ville qui a été laissé vacant lors du départ de l’ex-dg, en octobre dernier. Une période de transition est prévue où il sera supporté par le directeur par intérim. Puis, Antoine Audet note que le travail des employés depuis les événements de l’automne et par les élus va aider à la situation :

Le nouveau directeur pense que, de façon naturelle, son style de développeur, un profil qui domine depuis le début de son parcours professionnel, sera mis à l’avant-plan :

À la régie du transport collectif depuis 4 ans et demi, il n’avait pas l’impression d’avoir fait le tour du jardin. Par ailleurs, il pense que l’arrivée d’une nouvelle personne à la direction et de nouveaux visages au conseil d’administration formé pour 4 ans est une opportunité qu’il faudra saisir. La clientèle est stagnante depuis 2 ans, déplore-t-il à l’heure du bilan et il espère une croissance du nombre d’utilisateurs. Mais il quitte en étant fier de cette structure de transport et des finances équilibrées :

 Pour avoir goûté brièvement à son rôle d’élu, le nouveau directeur de la Ville de Carleton-sur-Mer ne fait pas une croix sur la politique. Il dit avoir trouvé l’expérience intéressante. Maintenant, l’arrivée d’Antoine Audet se fait dans un contexte qui suit une période trouble entre l’ex-dg et le personnel-cadre. Au point de vue relationnel, sa priorité est de mettre en place de bons liens de communication entre les employés de la Ville et le conseil municipal :

Cette embauche force la Régie intermunicipale de transport collectif de la Gaspésie les Îles à se dénicher un nouveau directeur. Une rencontre du conseil d’administration est prévue le 21 février. Retour

PARTAGER