Informations régionales

Nouveau départ pour Tourisme Baie-des-Chaleurs

Nic

Nouveau départ pour Tourisme Baie-des-Chaleurs

31 mai 2017

Tourisme Baie-des-Chaleurs jette les bases d’un nouveau départ.

Depuis 20 ans, ce groupe s’est redéfini plus d’une fois, avec toujours comme mission première d’allonger le séjour des touristes dans les MRC d’Avignon et de Bonaventure.

Placé devant une impasse financière en 2016 après des années de difficultés budgétaires, le conseil d’administration a travaillé à l’élaboration d’un plan stratégique. Ce matin, il présentait, à New Richmond, les conclusions de cette étude qui revoit de fond en comble les façons de faire de cette table qui se veut complémentaire aux actions de l’Association touristique de la Gaspésie.

Sur le fonctionnement, la charge administrative de Tourisme Baie-des-Chaleurs est transférée à la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, avec un budget de 10 mille dollars par année. Sur la gouvernance, la table sera désormais dirigée principalement par des intervenants du secteur du plein air, de la culture, des services touristiques et des paysages, et non plus seulement par des élus municipaux ou des organismes de développement.

Embauché pour l’élaboration du plan stratégique, Vincent Landry estime qu’à cette croisée des chemins, l’implication des gens d’affaires est cruciale :

 


 

Sur les méthodes de financement, les 23 municipalités du territoire visé vont payer une quote-part annuelle de 55 mille dollars et les membres devront assumer 30 mille dollars des coûts de fonctionnement.

Cette fois-ci sera la bonne, dit la présidente de Tourisme Baie-des-Chaleurs, Nicole Cyr Allard qui souhaite que le territoire soit prêt pour une action concertée l’an prochain, afin de profiter au maximum du momentum créé par le développement du Mont Saint-Joseph, la concrétisation du projet des Belvédères sur les Plateaux et la fin des travaux de réfection du Bioparc de la Gaspésie à Bonaventure :

 


 

Une personne sera embauchée au mois d’août pour coordonner les actions.

Retour

PARTAGER