Informations régionales

Mont Saint-Joseph: la corporation demande des engagements de DEC

Mont Saint-Joseph: la corporation demande des engagements de DEC

1 décembre 2016

La Corporation du Mont Saint-Joseph modifie son projet de développement sur la montagne pour réduire ses besoins en subventions.

L’organisme a décidé d’opter pour un dôme plutôt que la construction d’un bâtiment en guise de lieu d’accueil au sommet.

Les coûts globaux passent donc de 3,9 millions de dollars à 3,2 millions, par rapport à ce qui a été présenté en avril.

En somme, le projet vise à aménager le sommet pour le rendre plus attrayant en ajoutant des îlots végétaux, en réduisant le stationnement et en ajoutant un bâtiment d’accueil.

La corporation veut aménager un réseau de sentiers multisports et offrir de l’hébergement de type camping haut de gamme.

Le directeur de la corporation, Vincent Landry, mentionne que tout le projet a été revu, à partir des coûts de construction jusqu’aux coûts de commercialisation. Par contre, c’est principalement en optant pour un dôme à l’accueil plutôt qu’un bâtiment que la corporation a réussi à réduire l’investissement nécessaire :

 

 

Québec a confirmé sa participation dans le projet, à hauteur de 600 mille dollars, ainsi que la Ville de Carleton-sur-Mer, pour 350 mille dollars et la corporation promet 300 mille dollars.

Par contre, Développement économique Canada se fait toujours attendre. La corporation espère un montant de 500 mille dollars, ce qui serait une diminution par rapport à ce qui était espéré le printemps dernier, une incertitude qui empêche le début des travaux.

La corporation a révisé sa demande d’aide financière pour mieux cadrer dans le nouveau programme du gouvernement fédéral.

 

Appuyé du maire de Carleton-sur-Mer, Denis Henry, du préfet suppléant, Richard Saint-Laurent et Rémi Plourde, administrateur à l’ATR, la corporation a lancé un cri d'alarme, hier lors d'une conférence de presse.

Le président, David Comeau, soutient qu’il y a urgence d’agir:

 

 


La Corporation du Mont Saint-Joseph aimerait pouvoir profiter de la vente de nuitées dans ses géodômes dès l’été prochain et procéder à des travaux à temps pour les Fêtes du 250 ième anniversaire de Carleton-sur-Mer.

Retour

PARTAGER