Informations régionales

Maison Marie-Pierre: le CISSS tente de trouver des solutions au déficit

Connie Jacques, p-dg adjointe du CISSS de la Gaspésie

Maison Marie-Pierre: le CISSS tente de trouver des solutions au déficit

3 juillet 2017

Le CISSS étudie toujours différents scénarios afin d’éviter la fermeture de la Maison Marie-Pierre de Bonaventure.

La semaine dernière, les administrateurs ont annoncé la fermeture de la maison d’hébergement pour le premier août. Le centre éprouve des problèmes de financement et dénonce le système de financement par classification de sa clientèle. Il manque environ 70 mille dollars sur un budget annuel de 465 mille dollars.

Connie Jacques, présidente-directrice générale adjointe et directrice des programmes en déficience intellectuelle, affirme qu’une modification des règles de financement est peu probable, mais d’autres solutions sont explorées. Il est question d’augmenter la clientèle :



D’ailleurs, la Maison Marie-Pierre pourrait s’inspirer de pratiques qui existent ailleurs au Québec dans des organismes similaires afin d’optimiser son financement :



Advenant une fermeture, la clientèle sera réorientée dans d’autres ressources du CISSS. Connie Jacques précise également que la Maison Marie-Pierre est un organisme indépendant et la décision de fermer ou non leur revient. Retour

PARTAGER