Informations régionales

Lutte féroce à Paspébiac

Frédéric Delarosbil

Lutte féroce à Paspébiac

27 octobre 2017

Le bilan de Régent Bastien comme maire est loin d’être reluisant.
C’est ce qu’affirme le candidat à la mairie Frédéric Delarosbil qui souhaitait répondre à certaines attaques de Régent Bastien qui affirmait que les précédents conseils, dont fait partie Frédéric Delarosbil depuis 8 ans, ont dépensé inutilement et que la ville était mal administrée.
Régent Bastien a notamment reproché à la ville d’avoir dépensé en ayant fait appel à des firmes extérieures pour l’embauche de son personnel. Frédéric Delarosbil rappelle qu’à l’époque où il était maire, de 2001 à 2005, l’administration Bastien a aussi fait appel à ce genre de firme pour l’embauche d’un directeur général. De plus, il s’agit d’une façon de s’assurer que le meilleur candidat soit choisi, et ce, sans favoritisme :

Concernant la situation économique de la ville, Frédéric Delarosbil affirme qu’elle est très bonne. À son arrivée en poste comme maire Régent Bastien a fait passer le taux de la taxe foncière de 1 dollar 10 du cent dollars d’évaluation à 1 dollar 30. Selon Frédéric Delarosbil quand Régent Bastien a quitté, il a laissé derrière lui un surplus accumulé de 21 mille dollars. La dernière administration laisse un surplus de plus de 300 mille dollars :

Le candidat rappelle aussi qu’au cours des 8 dernières années c’est plus de 15 millions qui ont été investis à Paspébiac, dont une grande partie de financement public. Pour Frédéric Delarosbil, il est intellectuellement malhonnête de dire que rien n’a été fait à Paspébiac depuis 8 ans. Retour

PARTAGER