Informations régionales

Lise Castilloux veut savoir si Caplan devra payer des pénalités

9 novembre 2016

La mairesse de Caplan veut que le ministère des Affaires municipales accélère l’analyse du processus d’attribution de mise aux normes de l’aqueduc.

Attribué en 2010 sous l’ancienne administration municipale, les contrats pour la réalisation des plans et devis et pour la surveillance du chantier auraient été attribués sans appel d’offres.

C’est un consortium de firmes d’ingénierie qui a obtenu le mandat. Les frais d’honoraire se sont élevés à 1,2 million de dollars.

Le 26 juin, le Commissaire aux plaintes du ministère des Affaires municipales s’est adressé à la municipalité de Caplan pour l’informer que les contrats attribués dans ce projet ne respecteraient pas le code municipal.

Des honoraires auraient, aussi, été payés en taux horaire alors qu’ils auraient dû être payés en taux forfaitaire ou unitaire, ce qui aurait pu faire diminuer la facture à 800 mille dollars. Advenant la confirmation d’irrégularités, la municipalité pourrait payer des pénalités.

La mairesse Lise Castilloux, qui attend toujours un versement de 2,4 millions du gouvernement du Québec pour payer les coûts du projet, a hâte d’avoir l’heure juste et de connaître les conclusions du ministère :

 


 

La mise aux normes de l’aqueduc a nécessité un investissement de presque 7 millions de dollars.

Retour

PARTAGER