Informations régionales

Les producteurs laitiers sont satisfaits qu'Ottawa les consulte

11 mai 2016

Les producteurs de lait de la Gaspésie sont satisfaits de l’engagement d’Ottawa à les consulter dans le dossier du lait diafiltré importé au Canada.

Une brèche dans le système permet actuellement au lait diafiltré en provenance des États-Unis d’échapper aux tarifs douaniers du Canada.

Les transformateurs canadiens qui produisent du fromage par exemple profitent ainsi de cette brèche pour remplacer le lait canadien.

En 2015, les producteurs laitiers canadiens estiment avoir 200 millions de dollars avec cette manoeuvre.

Le NPD a présenté une motion pour faire cesser l’importation de lait diafiltré.

Tous les partis d’opposition ont appuyé cette motion, mais elle a été défaite par les députés libéraux.

Ils se sont, par contre, engagés à rencontrer dans les 30 jours les producteurs de lait afin d’identifier des solutions aux pertes économiques causées par le lait diafiltré.

Le président de l’Union des producteurs agricoles de la Gaspésie, Christian Côté, se réjouit de l’engagement du gouvernement, mais il se dit quand même déçu du rejet de la motion par les libéraux :

 

L’UPA demande au gouvernement d’harmoniser sa réglementation.

Le lait diafiltré est considéré par l’Agence des douanes du Canada comme un ingrédient alors que l’Agence canadienne d’inspection des aliments le considère comme du lait.

Retour

PARTAGER