Informations régionales

Les pêcheurs invités à signaler leurs captures

La pêche au bar rayé est ouverte depuis 2013 suite à l'expansion rapide de ce poisson.

Les pêcheurs invités à signaler leurs captures

2 août 2017

Le ministère de la Faune souhaite mieux documenter la présence et l’impact des bars rayés dans les rivières à saumons.

La présence de ce prédateur dans les rivières à saumon inquiète grandement les pêcheurs et les gestionnaires de rivières. Des bars rayés ont été aperçus dans plusieurs rivières de la Gaspésie et parfois ces observations se faisaient à plusieurs kilomètres de la côte.

Même si les études réalisées à ce jour en mer et dans les estuaires de rivières semblent démontrer que le bar rayé n’aurait pas d’effet négatif sur le saumon, le ministère de la Faune annonce un projet visant à mieux connaître l’interaction entre ces deux espèces. Un projet sera réalisé dans les rivières Matapédia et Grande Cascapédia en collaboration avec les délégataires des territoires fauniques. Le contenu de l’estomac de bars rayés récoltés dans les sections en eau douce de ces deux rivières à saumon sera prélevé selon un protocole scientifique et analysé par le Ministère. Le projet sera encadré par un permis scientifique, car la pêche au bar rayé demeure interdite dans ces secteurs. Les pêcheurs accompagnés de guide pourront prélever un bar rayé. Des projets similaires sont également mis en place de façon ciblée dans les régions du Saguenay et de la Côte-Nord.

Le ministère invite les citoyens à contribuer à ces travaux en signalant la présence de l’espèce dans les rivières du Québec. Il est possible de transmettre cette information par l’entremise du site Web du Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec, ainsi que par les formulaires qu’on trouve au poste d’accueil de plusieurs gestionnaires de rivière à saumon. Retour

PARTAGER