Informations régionales

Les explications ne passent pas

Marc Brullemans

Les explications ne passent pas

20 février 2018

Le chercheur et biophysicien Marc Brullemans accuse le ministère des Ressources naturelles de laxisme.

Rappelons que suite à l’analyse de 212 rapports d’inspection de puits inactifs réalisés par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles entre août 2017 et le 1er février 2018, 191 puits ont été considérés comme conformes. Cependant seulement 32 ont été localisés.

Le chercheur Marc Brullemans affirme que la grande conformité des puits annoncée par le ministère l’avait d’abord agréablement surpris. Cependant suite à une analyse plus poussée, force est de constater que la grande majorité des puits jugés conforme n’ont même pas été localisés. Pour Marc Brullemans il s’agit d’une stratégie de communication qui vise à induire la population en erreur :

Le Ministère a répondu par écrit au journal de Devoir que Lorsqu’un puits est introuvable, c’est qu’il est enfoui, et souvent les tubages ont été arrachés de telle sorte qu’il s’avère non visible. Mais à la surface, il n’y a pas de signe de contamination ou d’émanation de gaz. C’est sur cette base que ce site est déclaré conforme. Cette réponse est loin de satisfaire le chercheur :

Pour Marc Brullemans ce type de stratégie de communication contribue grandement à miner le lien de confiance, déjà effrité, entre la population et le gouvernement quand il est question d’hydrocarbures  Retour

PARTAGER