Informations régionales

Les élections auront lieu en novembre à Percé

Les élections auront lieu en novembre à Percé

8 février 2017

Il n’y aura pas d’élections avant novembre à Percé.

Le ministre responsable de la région Sébastien Proulx a effectivement tranché, mardi, sur cette question qui a été forcée par la démission 5 conseillers et le maire en novembre dernier.

La préfète de Rocher-Percé, Nadia Minassian, le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, deux conseillers municipaux de Percé de même que le directeur général de la municipalité participaient à la rencontre téléphonique avec Sébastien Proulx. Il a été convenu que les élections à Percé auront lieu l’automne prochain en même temps que toutes les autres municipalités du Québec.

La démission en bloc de 6 élus, les 20 et 21 novembre, a été motivée par le rejet, par la population, du projet de règlement d’emprunt de 1,7 million de dollars pour la construction d’une nouvelle rue au centre-ville de Percé. Depuis le 22 novembre, c’est la juge France Thériault qui administre provisoirement Percé, au nom de la Commission municipale du Québec.

Gaétan Lelièvre avait rencontré en novembre le ministre des Affaires municipales pour lui demander son aval afin que des élections soient tenues rapidement. Le député faisait valoir l’importance de ne pas laisser la ville sans maire pendant un an alors que plusieurs dossiers économiques majeurs sont sur la table de travail. La préfète Nadia Minassian assure par voie de communiqué que la MRC va travailler de concert avec la Ville afin de mener les dossiers importants à terme.

Une élection hâtive aurait coûté environ 30 mille dollars.

Retour

PARTAGER