Informations régionales

Les centrales syndicales dénoncent le traitement des chômeurs

Jean-Yves Duclos

Les centrales syndicales dénoncent le traitement des chômeurs

7 septembre 2017

Les centrales syndicales demandent au gouvernement de Justin Trudeau de permettre aux prestataires d’assurance-emploi de pouvoir plus facilement contester les décisions.

Invitées à des consultations publiques sur le Tribunal de la sécurité sociale du Canada, la FTQ, la CSN ainsi que la CSQ et la CSD, demandent au ministre fédéral Jean-Yves Duclos de garantir l’accès à la justice pour tous.

Le processus actuel qui a remplacé les conseils arbitraux est inefficace, juge Jean Lacharité, deuxième vice-président de la Confédération des syndicats nationaux.

Avant la réforme de Stephen Harper, rappellent les grandes centrales syndicales, les conseils arbitraux étaient composés de trois personnes dont un représentant des employés alors que maintenant, les causes sont entendues par une seule personne et généralement, les travailleurs se représentent eux-mêmes.

Le président de la Centrale des syndicats démocratiques, Luc Vachon, estime que le processus actuel du tribunal contribue à une judiciarisation froide et inhumaine.

Les syndicats demandent au ministre du Développement social d’abolir l’étape obligatoire de la révision administrative qu’ils considèrent inutile et qui ajoute un délai supplémentaire constituant un préjudice aux appelants.

De plus, ils demandent un retour à des tribunaux tripartites. Retour

PARTAGER