Informations régionales

Les camions peuvent circuler à Listiguj

30 juin 2016

Le blocus à l’entrée de l’usine GDS de Pointe-à-la-Croix est levé.

   Depuis mardi matin les travailleurs forestiers de la communauté micmac de Listiguj empêchaient les camions d’entrer sur le site de la scierie GDS de Pointe-à-la-Croix. Ils manifestaient ainsi leur désaccord face à la décision de Québec de ne pas leur accorder de permis d’opération forestière.

L’entente entre les deux partis d’une durée de 10 ans était échue depuis 2015.

Des travailleurs forestiers ont confirmé que la rencontre téléphonique tenue hier entre le ministère et le conseil de bande a permis de dénouer l’impasse.

Même si les détails de l’entente restent à être négociés, les micmacs ont levé leur blocus hier en fin d’après-midi. Selon le conseil de bande, la communauté n’a pas à payer de droits de coupe en raison de leurs droits ancestraux.

Le directeur régional de la gestion des forêts au ministère, Marc Lauzon, confirme que l’aspect des redevances est un élément du dossier Cependant, il affirme qu’il s’agit du renouvellement d’une entente complexe qui comporte beaucoup d’autres aspects que le simple aspect financier. Il cite entre autres l’émission des permis, l’encadrement, le suivi-contrôle, la gestion, entre autres :

 

 

D’autres discussions auront lieu afin de parvenir à une entente à long terme

Retour

PARTAGER