Informations régionales

Les aînés demandent au gouvernement de reculer

Danis Prud'homme, directeur de la FADOQ

Les aînés demandent au gouvernement de reculer

21 février 2017

Les organismes soutenant les aînés de la province demandent au gouvernement de reculer sur sa décision concernant le crédit d’impôt en raison de l’âge.

Accordé depuis 1972 aux personnes de 65 ans et plus, l’âge d’admissibilité au crédit connaîtra une hausse graduelle jusqu’en 2020-2021.

Pour le directeur général de la FADOQ, anciennement la Fédération de l’Âge d’or du Québec, Danis Prud’homme, cette décision inadmissible privera environ 500 mille personnes en cinq ans du crédit d’impôt :



S’inquiétant de l’impact de ces changements sur le budget des aînés, il souligne que la pauvreté vécue par les gens plus âgés est passée de 3, 9 pour cent en 1995, à 11 pour cent en 2013.

Danis Prud’homme se questionne aussi sur les intentions du gouvernement quant aux réinvestissements prévus avec les économies réalisées, grâce aux coupures :


Les quatre principaux organismes d’aînés du Québec en sont à préparer une pétition officielle, qui sera déposée sous peu sur le site Internet de l’Assemblée nationale. Retour

PARTAGER