Informations régionales

Le supérieur immédiat de Réal Savoie témoigne

Le supérieur immédiat de Réal Savoie témoigne

19 avril 2017

Le témoignage du responsable des opérations du groupe criminel fictif à Montréal se poursuit ce matin au procès de Réal Savoie à New Carlisle.

L'agent d'infiltration est revenu sur la chronologie des différents scénarios de l'opération Mr Big.

En plus des divers travaux effectués, le policier a décrit les relations qu’il entretenait avec Réal Savoie lorsqu’il était son prétendu patron.

Il a noté, lors de l’interrogatoire de la Couronne, qu’il s'agissait strictement d'une relation employé-employeur au départ.

L’agent d’infiltration a relaté que le suspect aimait tellement son travail qu'il était prêt à abandonner l’assistance sociale si le besoin s'en faisait sentir. Il a également refusé un autre emploi, préférant celui qu’il occupait désormais et qui lui procure à l’occasion des bonis. Au scénario 16, après avoir participé à la livraison de chandails contrefaits pour le compte de la fausse organisation criminelle, le suspect paraissait à l’aise et appréciait le surplus d’argent que lui procurait cette tâche illégale. Parmi les autres tâches qu’a exécutées Réal Savoie lors de l’opération, il a été appelé à transporter un lot de 1000 comprimés de Viagra.

Celui qui agissait comme son patron dans cette pièce de théâtre en apparence réelle a décrit le suspect comme quelqu’un qui démontrait un grand intérêt à l’égard de l'actualité et des sports. À quelques reprises, il a également formulé des commentaires sexistes dont une fois à propos des pratiques sexuelles qu’il supposait d’une policière en train de remettre une contravention. Retour

PARTAGER