Informations régionales

Le retour d'Orléans Express compromis?

9 juin 2016

Le projet de retour d’Orléans Express sur la pointe de la Gaspésie pourrait être compromis.

  C’est ce qu’affirme la Commission des Transports du Québec.

La demande d’un retour sur le circuit Gaspé-Percé-Grande-Rivière et des arrêts à New Richmond, Port-Daniel et Cap-Chat, a effectivement été déposée à la commission. Cependant, Orléans Express a aussi inclus d’autres modifications d’horaires qui viendraient diminuer les services ailleurs au Québec. Les liaisons Montréal-Drummondville seraient ainsi touchées de même que le trajet de Montréal-Trois-Rivières-Québec. Des modifications toucheraient aussi le corridor Rimouski-Rivière-du-Loup-Québec-Montréal.

Dans sa décision rendue le 31 mai, la commission explique devoir aller en audience publique pour comprendre les raisons de ces nombreuses modifications. La commission s’interroge sur la proposition d’Orléans Express de diminuer de façon substantielle les services de transport par autobus dans d’autres régions pour offrir un nouveau service en Gaspésie.

Le porte-parole de la CTQ, Guy Mailhot.

 

 

Guy Mailhot admet que dans ces circonstances, les commissaires pourraient refuser les demandes d’Orléans Express, ce qui viendrait compromettre le projet de retour des autocars sur la pointe de la Gaspésie.

 

 

Le porte-parole de la CTQ affirme que même si les modifications étaient acceptées, la délivrance des permis pourrait être retardée plus tard en juillet en raison des délais encourus par le processus de l’audience publique.

Les MRC Côte-de-Gaspé et de Rocher-Percé, qui se sont entendues avec Orléans Express, espéraient sur un retour vers le 3 juillet.

Retour

PARTAGER