Informations régionales

Le président des Producteurs laitiers suit la situation de près

Le président des Producteurs laitiers suit la situation de près

24 juillet 2017

   Le président des Producteurs laitiers de la Gaspésie serait étonné qu’Ottawa démolisse le système de gestion de l’offre en agriculture.

   La semaine dernière, les États-Unis ont laissé entendre qu’ils tenteront de mettre fin au système canadien de gestion de l’offre laitière au moment de renégocier l’ALENA. Selon le bureau du président Trump, il s’agit de mesures injustifiées qui empêchent les produits américains de traverser la frontière.

   Normand Barriault le président des Producteurs laitiers de la Gaspésie, affirme que ce genre de commentaire est toujours inquiétant, mais il tient quand même à relativiser la menace. Il suit la situation de près, mais il n’y a pas encore péril en la demeure :

 

   De plus Normand Barriault ne croit pas que nos dirigeants céderont  si facilement aux pressions américaines :

 

   Normand Barriault ajoute également que le système américain est plus protectionnisme que le système canadien. Il affirme que les Américains ont accès à 8% du marché canadien alors que leur marché est ouvert seulement dans une proportion de 3% aux marchés étrangers.

   Le début des négociations pour l’Accord de libre-échange nord-américain (l’ALENA) est prévu pour le 16 août.

Retour

PARTAGER