Informations régionales

Le préfet souhaite une alternative

Le préfet souhaite une alternative

16 février 2018

Le préfet de La Côte-de-Gaspé souhaite que le ministère des Ressources naturelles trouve une alternative au brûlage des camps illégaux en forêt.

63 abris sont ciblés cette année en Gaspésie. Des demandes au ministère de l’Environnement ont été faites en ce sens.

Selon Daniel Côté, il s’agit d’un irritant à chaque année. Il propose une solution plus durable pour régulariser la situation, soit d’accorder des baux aux gens qui occupe déjà les terres de la Couronne.

De plus, Daniel Côté croit que ces camps peuvent avoir une utilité en cas de survie en forêt.

L’an dernier, 52 camps ont été brûlés en Gaspésie, en 2016-2017, 27 ont été incendiés et un seul l’avait été en 2014-2015. Retour

PARTAGER