Informations régionales

Le nouveau plan de gestion a des impacts

Pêche sur la Bonaventure (photo Saumon Québec)

Le nouveau plan de gestion a des impacts

14 mars 2017

Les remises à l’eau sont plus nombreuses dans les rivières à saumon de la Baie-des-Chaleurs même si le nombre de captures sportives est en diminution.

Le ministère de la Faune de la Forêt et des Parcs vient de publier le Bilan de l’exploitation du saumon au Québec en 2016. Il s’agit de l’an 1 du nouveau plan de gestion du saumon atlantique 2016-2026 qui comprend plusieurs mesures visant à limiter la récolte de grands saumons et de favoriser la remise à l’eau.

Parmi les tendances régionales les plus marquantes, les remises à l’eau sont respectivement de 16% et de 71% supérieures à la moyenne des 5 dernières années dans la Baie-des-Chaleurs et dans la pointe de la péninsule. Pourtant les captures sportives ont baissé de 60% dans la Baie-des-Chaleurs et de 25% pour la Pointe-de-Gaspé. Cette situation peut s’expliquer en partie par les nouvelles règles qui empêchent la capture de grands saumons sur la Matapédia. À titre d’exemple, près de 540 grands saumons ont été tués en 2015 sur cette rivière comparativement à zéro en 2016. La baisse du succès de la pêche dans la Baie-des-Chaleurs concorde avec la diminution observée de 34% dans les montaisons.

Des tendances différentes sont observées sur la rive nord de la Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, soit une hausse des captures sportives de 40%, et un succès de pêche ajusté plus élevé de 36% que la moyenne des cinq dernières années. Ces statistiques concordent avec la hausse observée de 38% des montaisons.

Retour

PARTAGER