Informations régionales

Le MPO souhaite négocier avec Percé

29 juillet 2016

Le ministère des Pêches et Océans rejette la demande des bateliers de Percé.

  Rappelons que lors de l'assemblée municipale de juillet, le conseil a voté une résolution demandant au fédéral de reporter d’un an la reconstruction du quai, en attendant qu'une entente survienne avec les exploitants de bateaux pour assurer son financement. Lors de cette même assemblée, l'un des membres de l'industrie touristique, Jean-François Gagné, avait évoqué la possibilité que les représentants commerciaux négocient directement avec le fédéral sans passer par le conseil municipal.

Les représentants de Pêches et Océans Canada ont accusé réception de la demande de Percé. Le MPO explique d’abord, dans une lettre, que les fonds pour la réfection du quai ne seront peut-être plus disponibles l’an prochain. La ministre Diane Lebouthillier avait d’ailleurs récemment évoqué cette possibilité. Le MPO confirme dans sa lettre que le financement n'est plus garanti depuis le 7 juillet.

Le fédéral rejette également la demande de négociation des bateliers et désire toujours négocier uniquement avec la Ville de Percé, comme l’explique le maire André Boudreau : 

 

 

 

Le MPO invite d’ailleurs le conseil et les bateliers à s’entendre rapidement pour ne pas compromettre l’avenir du quai. Selon les fonctionnaires, une nouvelle tempête et de nouveaux dommages à l’infrastructure pourraient forcer le MPO à fermer le quai l’été prochain. André Boudreau affirme que le milieu s'affaire à trouver des solutions.  

 

 

 

La réponse du MPO sera rendue publique dans son intégralité lors de la prochaine séance du conseil au mois d’août.

Retour

PARTAGER